Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2012

J’aurai pu voter pour lui

C’était  il y a de nombreux mois…  A l’époque, je pensais, je disais, j’écrivais même, qu’une candidature de François Fillon contre François Hollande aurait été le bon choix, car ce dernier serait sans doute aujourd’hui  Président de la République.

Il est vrai que son parachutage à Paris a contribué à faire tomber quelque peu l’estime que j’avais pour lui, sans le connaître vraiment d’ailleurs…. Comment qualifier le fait de ne pas choisir d’être investi dans une circonscription à reconquérir pour privilégier un parachutage tranquille dans le VIIème arrondissement de Paris ?

Mais il est sûr que la campagne interne à l’UMP a révélé beaucoup de choses….une autre personnalité…. Un ton de discours inhabituel…. Des mots  inattendus….. Un comportement surprenant…. Bref un tout qui explique à ceux qui ont suivi ces évènements avec attention, voire intérêt…. En grande partie pourquoi on en est là aujourd’hui.

Dominique Baud

Commentaires

Il est vrai que lorsque l'on découvre le nouveau Fillon, on ne peut qu'en être surpris ; encore que, je me souviens avoir lu, il y a quelques années, un commentaire de Philippe Séguin à son endroit. Sur le moment j'avais été un peu choqué, mais aujourd'hui, j'analyse ce commentaire d'une toute autre façon.

M. Fillon, malgré des qualités incontestables, n'a pas su gérer une liberté qui lui avait échappé, sous la férule d'hommes au caractère bien trempé. Il a cru que l'univers allait enfin lui appartenir et ne s'est plus souvenu qu'une élection peut se gagner mais se perdre aussi.

Si nous revotons il va falloir qu'il s'en persuade. Nous ne voulons pas rejouer la pièce, les répétitions ont assez duré.

Écrit par : Jean-Pierre | 03/12/2012

Répondre à ce commentaire

Une chose est sûre, c'est que François Fillon, avec ses caprices de star, nous a mis dans une sacrée panade !

La suspicion il ne parle que de ça ! Il l ne fait confiance à personne, même pas à ses soutiens qui étaient membres des différentes commissions (1). Nous lui avons bien fait confiance, nous, pauvres imbéciles, et où nous mène-t-il ? droit dans le mur ! N'y a-t-il personne parmi ses éminents soutiens qui pourraient lui donner le mode d'emploi ? Quand je dis "éminents" je ne pense pas à l'escrimeur, vous l'aurez compris.

SI j'étais à la place de Jean-François Copé, j'aurais sacrément la molaire ! Non seulement il devrait laisser sa place mais tout le monde est contre lui. Elle est pas belle la vie !

(1) Même si la COCOE a brillé par son incompétence cela ne veut pas dire que ses membres n'étaient pas intègres.

Écrit par : Gaby | 04/12/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire