28/12/2012

Ras le bol des chauffards

Il n’y a pas un jour qui passe sans que la radio ou la télévision ne nous informe d’un nouveau drame de la route.

Les enfants tués, alors même qu’ils traversent aux passages protégés ou à un feu autorisé, par des chauffards irresponsables, dangereux, parfois même fuyards, voire sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue, sont de plus en plus nombreux.

L’autre jour c’est une jeune femme de 18 ans qui a perdu la vie à quelques jours de Noël.

Et ce sans compter tous ceux qu’un tel accident rendra handicapé à vie. Automobiliste moi-même, il n’y a pas de jour où je ne me fais pas klaxonner voire même doublée ou dangereusement contournée… simplement lorsque je m’arrête pour laisser passer un piéton.

Et voilà que je lis dans la presse que récemment, un chauffard sous l’emprise de cannabis aurait été relaxé car l’infraction ne serait pas prévue de façon suffisamment explicite dans la loi.

Or, augmenter ainsi les risques que l’on fait courir à autrui alors même que déjà, sur la route, une erreur d’inattention peut si vite arriver est une faute grave.

Il est plus que temps de réviser la loi et de faire en sorte que soit sanctionné l’absorbation de toute substance pouvant rendre dangereuse la conduite d’un véhicule quel qu’il soit et par qui que ce soit.

Car en effet si une tolérance zéro doit interpeller les jeunes, elle ne peut leur être réservée et doit s’adresser à tous ceux qui se rendraient coupables de telles infractions souvent irréparables.

Dominique Baud

Écrire un commentaire